Accès membre

/medias/image/6178128415b990f2d666f4.png

Aurélie Lahaye : du décrochage scolaire au master en droit

  • 4 mars 2019
  • -
  • Catégorie : Interview
  • -
  • Auteur : Carla Muti
  • -
  • Vu : 296 fois



Aurélie Lahaye, alors élève au lycée Diderot de Narbonne, obtient un bac Sciences Médico-Sociales et entame un BTS Economie Sociale et Familiale qu’elle n’obtient pas. Elle abandonne alors le système scolaire pendant deux années durant lesquelles elle fait du bénévolat et travaille dans un supermarché. « Je n’imaginais pas faire cela toute ma vie, on m’avait toujours dit que le droit serait une filière qui me conviendrait. »

     Aurélie s’inscrit alors à la faculté de droit de Narbonne, antenne de l’UPVD et se plaît très vite dans cette filière. « Cela m’a tellement plu, que j’ai décidé de poursuivre en master ! » C’est donc à la faculté de droit d’Aix en Provence qu’elle effectue son master en droit de la santé, finalisé par un stage à l’hôpital de Narbonne. « Les hôpitaux recrutent généralement des stagiaires quand ils le peuvent. Ma recherche de stage a donc été assez simple, j’ai même dû refuser des offres. » A la fin de ses études, elle est en recherche d’emploi « je ne savais pas vraiment ce que j’allais pouvoir faire ni vers où me diriger ».

     Quelque temps plus tard, son ancien maître de stage, qui quittait son poste, pense à elle pour le remplacer pour un CDD de trois mois. Elle occupe toujours ce même poste de responsable de service relations usagers où elle gère notamment les contentieux, les affaires juridiques et met en place des partenariats extérieurs. « Ce que j’aime, c’est le contact humain, aider les gens, conseiller les usagers et les professionnels. J’apprécie aussi la partie juridique de mon travail où je dois faire de la recherche afin de répondre à certaines difficultés. Mes tâches sont diversifiées et je travaille avec différents professionnels et même avec d’autres établissements ». Aurélie Lahaye va bientôt changer de fonction pour le développement RH.

Le conseil d’Aurélie est de bien se renseigner sur les différents masters proposés afin de vraiment faire ce qui nous plaît et considérer l’option des masters en alternance, de plus en plus nombreux qui permettent à la fois d’allier théorie et pratique et qui, de plus, sont rémunérés.

Auteur :
Carla Muti

Personnel

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire