Accès membre

/medias/image/6178128415b990f2d666f4.png

Caroline Huguen, géophysicienne chez Total

  • 26 mars 2019
  • -
  • Catégorie : Interview
  • -
  • Auteur : Carla Muti
  • -
  • Vu : 78 fois


Caroline Huguen obtient un bac C (scientifique) au lycée Jean Lurçat. Attirée par la SVT, elle entame un DEUG biologie à l’UPVD sans savoir réellement à quoi cela allait mener. Après ses deux années de DEUG, elle effectue une licence Sciences de l’environnement marin durant laquelle elle passe une année à Barcelone dans le cadre d’un échange Erasmus.

Caroline décide de continuer ses études en maîtrise en Géologie à l’Université Pierre et Marie Curie de Paris et effectue dans ce cadre un stage à Villefranche-sur-Mer comprenant de nombreuses missions en bateau qui lui plaisent beaucoup, la poussant à suivre un DEA en Géologie marine. Caroline Huguen poursuit en doctorat et présente sa thèse sur la géodynamique de la lithosphère. « Je ne pensais vraiment pas à mon avenir professionnel, je faisais ce qui me plaisait ».

Elle part ensuite en Allemagne pour un premier post doctorat où elle travaille chez GEOMAR, un centre de recherche, pendant un an et demi. Elle y effectue des missions en bateau afin de collecter de l’information. Caroline décroche ensuite un contrat d’un an chez Total puis devient ATER (attachée temporaire d’enseignement et de recherche) à l’Université de Nice Sophia Antipolis puis à l’UPVD. « Je me suis finalement rendue compte que l’enseignement n’était pas ma voie et que je préférais me consacrer uniquement à la recherche ». Quittant le monde de l’enseignement, elle est recrutée chez Total où elle exerce depuis maintenant 12 ans en tant que géophysicienne.

Le Centre Scientifique et Technique Jean-Féger de Total à Pau


« J’ai vraiment fait mes choix par affinités. Le monde du travail n’était pas le même que maintenant et on se préoccupait moins de l’emploi après les études. Malgré tout, je conseille aux étudiants de faire leurs études et leur choix professionnels par affinités, dans la mesure du possible, car le travail n’en est pas un quand on aime ce que l’on fait, et on le fait bien. »


Auteur :
Carla Muti

Etudiant
  • sciences
  • Alumni
  • géologie
  • doctorat
  • géosciences

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire