Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Conseil de la semaine : Ce qu'un recruteur ne veut pas savoir sur vous.

Vu sur le net

-

01/04/2016

Un recruteur n'est pas votre ami, vous devez rester professionnel. Il y a donc certaines choses qu'il vaut mieux éviter de révéler durant un entretien d'embauche.

 


Votre situation maritale

Célibataire, marié, divorcé, pacsé avec une personne du sexe opposé ou pas, voilà des précisions qui relèvent de votre sphère privée. Certaines de vos "révélations" peuvent embarrasser le recruteur et installer une ambiance pesante durant l'entretien.
 

La vie de vos enfants

Lucas et Emma sont certes la prunelle de vos yeux, mais leurs exploits dans la cour de l'école n'intéressent guère votre futur patron. Lors d'un entretien, vous devez vous mettre en avant, le recruteur ne doit même pas avoir connaissance de leur existence tant que cela n'a pas d'incidence sur votre organisation professionnelle. Les exploits des "petits loups" sont à garder pour vous, en tout cas pour le moment.

Votre état de santé 

Une fois de plus les informations sur votre état de santé sont des précisions qui relèvent de la sphère privée. Si votre but est de susciter de l'empathie vous vous trompez ! Le recruteur risque de se sentir mal à l'aise et n'a pas besoin d'avoir certains détails.

Trop d’infos sur votre passion

Peut-être que vous adorez collectionner les timbres ou bien que vous êtes un adepte de curling, n'en faites pas toute une histoire en expliquant pendant de longues minutes que "Oui, le curling c'est un sport". Votre engagement dans une activité extra-professionnelle doit simplement vous permettre de dégager les aspects positifs de votre savoir être et de vos savoir-faire, c'est tout

Votre véritable défaut

« Je dois vous dire, je suis un peu têtu ». Voilà le genre d’info dont les recruteurs se passeraient bien. En entretien, ne soyez pas trop honnête non plus. L’objectif est de vous vendre, pas de vous dévoiler totalement. Donc sans tomber dans le cliché du "je suis perfectionniste", trouvez vous un défaut qui ne mange pas de pain.

Votre capacité à médire

Peu importe la raison pour laquelle vous avez quitté votre emploi précédent, n'en dîtes pas trop, ou dîtes le en restant objectif. Si vous racontez que vous n'avez pas eu de promotion parce que "Jean-Pierre était le chouchou de Sandrine" cela met un doute sur votre capacité à garder des informations qui peuvent être confidentielles.

Vos idées politiques ou religieuses

L’entreprise est un espace laïc et apolitique donc le recruteur n’a pas à connaître votre vote à la dernière élection. Au mieux il partage vos opinions, mais n’a pas envie qu’un jour il vous prenne l’envie de faire du prosélytisme dans son entreprise. Au pire, il pense exactement le contraire. Et cela risque de peser en votre défaveur. Voire de vous mettre hors jeu.


A vous de jouer !





 

Source : cadremploi.fr

341 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Vu sur le net

Comment se former sur internet ?

photo de profil d'un membre

Community Manager

06 décembre

Vu sur le net

#ConseilsAlumni : Le comportement gagnant en stage

photo de profil d'un membre

Community Manager

27 mars

Vu sur le net

#ConseilsAlumni : La communication non verbale

photo de profil d'un membre

Community Manager

17 mars