/medias/image/6178128415b990f2d666f4.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Le conseil de la Semaine: travailler dans l'Union Européenne

Publication

-

07/05/2014

A l'occasion de la semaine de l'Europe à Perpignan qui se déroule du 28 avril au 15 mai,  le Conseil de la Semaine est dédié à la recherche de travail au sein de l'UE.
Craintes? Interrogations à se lancer? Voici un article d'informations sur vos droits et formalités.



Pour plus de précisions:
https://www.leforem.be/particuliers/etranger/pays/europe/europe.html
http://www.pic2europe.fr/information-et-reglementation/travailler-dans-lunion-europeenne/vous-etes-francais-et-souhaitez-trav


Vous êtes français et souhaitez travailler dans l'Union européenne


Les formalités à accomplir

Le principe de libre circulation des travailleurs implique qu'aucune autorisation de travail ni titre de séjour ne peut être requis de la part de travailleurs communautaires, sous réserve qu'ils puissent produire un document (passeport, carte nationale d'identité) en cours de validité justifiant de leur qualité de citoyen de l'Union européenne.
Par conséquent, les français qui souhaitent travailler dans un autre Etat membre de l'UE le peuvent sans qu'aucune autorisation ne soit à demander aux autorités françaises ou du pays d'accueil. Cependant, il est nécessaire de se déclarer auprès de la ville où vous souhaitez résider, lors de votre arrivée.

Les français qui souhaitent partir travailler dans un autre Etat membre de l'UE ne perdent pas le bénéfice des droits qu'ils ont acquis au cours des périodes d'emploi, de cotisation ou de résidence accomplies sous la législation française. Ces périodes sont totalisées, en vertu du règlement n°1408/71 du 14 juin 1971 (remplacé depuis le 1er mai 2010).
Par exemple, les années de cotisation dans tous les Etats membres sont totalisées pour calculer le montant de la pension de retraite.

Pour exercer certaines professions, il est possible que votre employeur vous demande un document prouvant que votre formation ou vos qualifications professionnelles sont équivalentes à celles demandées dans l'Etat membre d'accueil. Dans ce cas, il vous sera nécessaire de faire appel à un organisme habilité par la Commission européenne et l'Etat membre d'accueil concerné à délivrer des certificats d'équivalence.


Les contacts et liens utiles

  • Le CLEISS (Centre des Liaisons européennes et internationales de sécurité sociale) : www.cleiss.fr
    • Règles applicables aux droits de sécurité sociale (chômage, retraite...) en cas de détachement ou autres cas de mobilité
  • La Caisse des Français de l'étranger : www.cfe.fr
    • Souscrire à une assurance sociale à l'étranger (expatriés): maladie - maternité - invalidité, accidents du travail et maladies professionnelles, vieillesse
  • Le CIEP, Centre intenational d'études pédgogiques : www.ciep.fr/enic-naricfr/
    • Informations sur la reconnaissance des diplômes français à l'étranger
    • Informations sur les professions réglementées

111 vues Visites

J'aime

Commentaires1

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Publication

Alumni et étudiants, boostez votre insertion pro en participants à nos événements!

User profile picture

Céline Bruel

15 juillet

Publication

La plateforme alumni a gagné plus de 2000 membres en un an

User profile picture

Céline Bruel

08 juillet

Publication

Marie Thome : experte-comptable et cheffe d'entreprise!

User profile picture

Céline Bruel

28 juin