Accès membre

/medias/image/6178128415b990f2d666f4.png

Mélanie ESCACH, étudiante en deuxième année de Sociologie à l'UPVD

  • 19 févr. 2015
  • -
  • Catégorie : Interview
  • -
  • Auteur : 
  • -
  • Vu : 265 fois
Mélanie ESCACH, étudiante en deuxième année de Sociologie à l'UPVD
Découvrez le témoignage de Mélanie ESCACH
Cette étudiante de Sociologie  l'Université de Perpignan Via Domitia nous parle de son parcours et de la Bourse d'étude François CALVET qu'elle a eu la chance de décrocher!


Je m'appelle Mélanie ESCACH. J'ai 19 ans et j'habite à Le Soler depuis toujours. Actuellement, je suis en licence 2 de Sociologie à l'UPVD.

J'ai eu la chance de gagner une bourse d'étude il y a quelques semaines. En effet, le Sénateur-Maire de Le Soler, Monsieur François CALVET a décidé d'offrir une aide à trois étudiants solériens de la faculté de Perpignan. Nous sommes environ 70 étudiants de l'UPVD à vivre à Le Soler, et après une sélection sur plusieurs critères (les notes notamment), 15 personnes ont été sélectionnées afin de concourir à l'obtention de ce soutien financier. Nous avons alors dû rédiger une lettre de motivation pour expliquer quel est notre parcours scolaire, et les projets que nous avons. Ainsi, nous sommes trois étudiants de l'université à avoir obtenu cette bourse au mérite.

En plus de cela, nous avons été invités à la cérémonie des voeux du Sénateur-Maire de notre ville, le vendredi 23 Janvier 2015, afin de monter sur scène. Monsieur François CALVET nous a alors remis le titre de « citoyen d'honneur ». C'était un plaisir de recevoir la médaille de la ville!

Etudiante à l’UPVD, pourriez‐vous nous présenter votre parcours universitaire ?

Cette année, je suis en licence 2 de Sociologie. J'ai choisi cette formation après avoir obtenu un baccalauréat général, section ES, avec la mention assez bien. J'ai voulu me rendre à l'UPVD car je savais que c'était une bonne université. Ma soeur de 25 ans y a passé une licence de Biologie et avait apprécié le cadre tranquille et familial de cette fac.

J'ai passé ma première année en Sociologie, car c'était un domaine qui m'attirait particulièrement. J'avais déjà quelques notions de cette matière puisqu'en section économique et sociale au lycée il y a plusieurs chapitres du programme qui étaient consacrés à cela. Ma licence 1 s'est bien passée, j'ai donc décidé de continuer dans cette voie. Cette année est encore plus intéressante puisque nous faisons des enquêtes sur le terrain, en plus des cours théoriques.

Avez-vous un projet professionnel de défini?

En faisant de la Sociologie, je me suis rendue compte que j'aimais le contact avec les gens, et que c'était intéressant d'aller à leur rencontre sur le terrain. J'ai alors commencé à m'intéresser au journalisme et j'ai constaté qu'il existait une licence professionnelle à Montpellier intitulée « Stratégies et Métiers de l'Intervention Médiatique » On peut y accéder après avoir obtenu une deuxième année en Sociologie notamment. La sélection se fait sur dossier et la formation ne peut accueillir que 22 étudiants. Il est donc important pour moi, cette année, d'obtenir une mention et de bons résultats pour avoir mes chances. La Sociologie m'apporte beaucoup pour le métier de journaliste, il y a de grandes similitudes entre les deux disciplines. Il est possible de faire cette profession en passant également des concours pour entrer dans des écoles de journalisme reconnues par l'état. Ils sont assez difficiles et je préfère pour le moment rester dans le cadre universitaire, car je trouve que la vie étudiante est vraiment agréable dans une fac. On rencontre beaucoup de personnes différentes. Je vais devoir réaliser un stage de plusieurs mois si je suis acceptée dans la licence professionnelle à Montpellier. J'espère pouvoir le faire dans une institution telle que l'Indépendant à Perpignan. Je suis par ailleurs déjà entrée dans les locaux de France 3 dans le cadre du PPP l'année dernière pour interroger un journaliste. Il m'a conforté dans l'idée de choisir cette voie.


 

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire